Cet article date de plus de deux ans.

Météo : le froid de retour en France à partir de ce dimanche et jusqu'en milieu de semaine prochaine

Dès aujourd'hui, les températures maximales chutent de 5 à 10 °C par rapport à samedi, principalement dans le nord du pays.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une route couverte de neige à  Tournon-sur-Rhone (Ardèche), le 15 novembre 2019. (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

La France est passée à l'heure d'été, mais la météo n'a pas suivi. Le temps est de nouveau hivernal sur la moitié nord du pays ce dimanche 29 mars et cette ambiance frisquette devrait gagner le reste du pays en soirée, selon les prévisions de Météo France. En cause, de l'air en provenance du Groenland, qui devrait refroidir l'Hexagone jusqu'en milieu de semaine prochaine. "Un épisode de froid que la France n'a pas connu à cette période depuis 2013", commente Le Parisien.

Dès ce dimanche, les températures maximales chutent de 5 à 10 °C par rapport à la veille, principalement dans le nord du pays. "On notera aussi, sur la moitié nord, le regel sur les chaussées humides, lundi matin, causé par les gelées généralisées", avertit Météo France.

"La bise de nord-est sera soutenue et renforcera la sensation de froid. Quelques faibles chutes de neige sont possibles dès 300 mètres sur les hauteurs de Normandie, de l’Artois, des Ardennes et de la Lorraine avec un saupoudrage localisé possible sur les hauteurs au nord", écrit Météo France.

"Entre dimanche après-midi et lundi, ce temps froid perturbé se décalera au sud : des chutes de neige plus significatives sont attendues à très basse altitude du Limousin à l’Auvergne dès 500 mètres dimanche puis jusqu’en Occitanie lundi, où la neige pourra tomber dès 300 mètres. Entre samedi et lundi, on perdra souvent une dizaine de degrés dans le Sud-Ouest", indique aussi l'institut de prévisions. En période de confinement, ce temps hivernal ne devrait néanmoins pas trop perturber les Français.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.