Météo : des températures estivales, mais pas de record

En plateau Philippe Verdier fait un point sur la météo prévue dans les jours à venir en France.

France 2

Le beau temps est au rendez-vous cette semaine en France. Des températures "rares et exceptionnelles, mais toutefois pas de record", précise en plateau Philippe Verdier. "On a quand même eu les premiers 30 degrés dans le Sud-Ouest, 25 degrés à Paris. Le record dans la capitale, c'est 30 degrés, il date de 1949. On ne l'aura pas pour cette courte période de chaleur", détaille le journaliste de France 2. Ces températures sont 10 degrés au-dessus des moyennes de saison.

Retour aux normales siasonnières en fin de semaine

La raison ? "C'est la variabilité saisonnière. C'est-à-dire qu'au printemps, et ça arrive souvent, on peut avoir des coups d'excès. En 2011, on avait eu la même chose. À quelques jours près, on avait eu aussi l'été en plein cœur du mois d'avril, et puis une année plus tard au contraire, il avait fallu attendre le 10 mai pour retrouver la chaleur", détaille Philippe Verdier.

Les températures de mercredi 15 avril resteront estivales avant de retrouver des moyennes de saison d'ici à vendredi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des baigneurs profitent du soleil, le 17 octobre 2014 à Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques).
Des baigneurs profitent du soleil, le 17 octobre 2014 à Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques). (IROZ GAIZKA / AFP)