Tempête Gabriel : coup de vent sur les côtes

Les vents violents ont commencé à s'abattre sur la côte atlantique, pouvant atteindre 120 km/h dans la nuit. Plusieurs vols ont du être annulés à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), la prudence est de mise. 

FRANCE 2

Des vagues impressionnantes déferlent sur la côte basque. Les prévisionnistes annoncent une houle qui peut aller jusqu'à 10 mètres de hauteur. Un peu plus au nord, des bourrasques de sable sur la dune du Pilat (Gironde). Ici le vent souffle très fort. Des rafales à plus de 100 km/h sont attendues.

Limiter les sorties en voiture

Mardi 29 janvier dans la soirée, neuf départements sont placés en vigilance orange aux vents violents, de la Loire-Atlantique jusqu'aux Pyrénées-Atlantique. Dans le port de La Rochelle, plus aucun bateau ne sort en mer. Avant la nuit qui s'annonce mouvementée, le maître de port vérifie que les voiliers resisteront aux rafales de vent. Un des voiliers s'est renversé sur le flanc. Mardi soir, les préfectures appellent les automobilistes à la plus grande prudence. Limiter au maximum les déplacements car les risques sont nombreux : chute d'arbre ou voiture déportée par le vent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les dégâts de la tempête Adrian restent pour le moment matériels, a indiqué à franceinfo la préfète de Corse-du-Sud et de la région Corse.
Les dégâts de la tempête Adrian restent pour le moment matériels, a indiqué à franceinfo la préfète de Corse-du-Sud et de la région Corse. (YANNICK GRAZIANI / AFP)