Philippines : le bilan du typhon Rai s'alourdit encore, le pays déplore au moins 388 morts

Dix jours après la catastrophe qui a frappé l'archipel, 300 000 personnes vivent toujours dans des camps d'évacuation.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un enfant au milieu des décombres après le passage du typhon Tai, le 24 décembre 2021 à Surigao (Philippines). (STRINGER / ANADOLU AGENCY)

Le typhon Rai, l'un des plus puissants à frapper les Philippines ces dernières années, a fait au moins 388 morts, selon un nouveau bilan communiqué par le bureau de la défense civile, lundi 27 décembre. Des centaines de personnes ont été blessées et une soixantaine sont toujours portées disparues. 

Les 16 et 17 décembre, le typhon, accompagné de vents qui ont atteint 195 km/h, a semé la mort et la désolation dans le centre et le sud de l'archipel, arrachant toits, poteaux électriques et arbres sur son chemin. Des centaines de milliers de personnes se sont retrouvées du jour au lendemain sans abri et quelque 300 000 personnes se trouvent encore dans des camps d'évacuation. Dans 430 villes et villages, où quelque 482 000 maisons ont été endommagées voire détruites, plus de quatre millions de personnes sont en train de recevoir une aide, a assuré le bureau de la défense civile.

Alors que le gouvernement acheminait nourriture, eau et vêtements vers les zones dévastées, une nouvelle menace est apparue ces derniers jours : au moins 140 personnes sont tombées malades à cause d'une eau possiblement contaminée.

L'alimentation en eau perturbée 

Dans la province méridionale des îles Dinagat, 80 personnes ont été atteintes de gastro-entérite aiguë, tandis que 54 personnes sont traitées pour des diarrhées à l'hôpital de l'île touristique voisine de Siargao, a déclaré la sous-secrétaire à la Santé, Maria Rosario Vergeire. La ville de Cebu a également signalé 16 cas de diarrhée. Ces zones ont subi une interruption de l'alimentation en eau, et des canalisations avaient été endommagées. "Il y a donc une possibilité de contamination", a expliqué Maria Rosario Vergeire.

Selon les données de son ministère, le typhon a également endommagé plus de 4 000 doses de vaccins contre le Covid-19 et dévasté 141 hôpitaux et cliniques, dont 30 seulement on repris leurs opérations. Les Philippines, classées parmi les pays les plus exposés au changement climatique, sont balayées par près de vingt tempêtes tropicales ou typhons chaque année, qui détruisent généralement récoltes, habitations et infrastructures dans des régions déjà pauvres.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.