Paris : pic de crue attendu au début du week-end

La Seine en crue depuis plusieurs jours pourrait atteindre son niveau de juin 2016 dès le vendredi 26 janvier. Hugues Huet revient en détail sur les conséquences des inondations.

France 3

À Paris, le niveau de la Seine continue de monter. Le pic de crue est attendu au début du week-end. Sur place, le journaliste Hugues Huet fait le point sur les conséquences de cette crue qui pourrait atteindre le niveau de celle de juin 2016. "Le courant est puissant et dangereux, la Seine continue de monter, elle se situe à 5,47 mètres de haut. Nous sommes encore loin du pic de crue atteint en juin 2016, 6.10 mètres à l'époque, mais l'on devrait y parvenir assez rapidement dès demain vendredi 26 janvier ou samedi 27."

Des précipitations exceptionnelles

La crue s'explique par des précipitations exceptionnelles en amont de Paris. Le journaliste précise : "les sols gorgés de pluies ne peuvent plus absorber ces précipitations continues. Les désagréments pour les Parisiens sont encore limités, les habitants des péniches ont reçu l'ordre de partir. Les péniches festives (bars, restaurants ou boîtes de nuit) ont cessé leurs activités, tout comme certaines entreprises sur les quais. Le désagrément le plus important consiste en la fermeture de sept des stations parisiennes du RER C et ce jusqu'au 31 janvier : 540 000 personnes sont concernées par la fermeture de ces stations."

Le JT
Les autres sujets du JT
La Seine, photographiée à Paris le 8 janvier 2018.
La Seine, photographiée à Paris le 8 janvier 2018. (MAXPPP)