Orages : la grêle et les coulées de boue font des dégâts importants

De nombreux départements craignent les intempéries qui ont touché ce week-end du 26 et 27 mai la façade ouest du pays. Dans le vignoble bordelais, 7 000 hectares ont été endommagés par la grêle. Le constat est aussi affligeant dans la région de Cognac.

France 3

La grêle a littéralement mitraillé la façade ouest du pays hier, dimanche 27 mai. Des hectares de cultures, notamment des vignes, ont été anéantis. Après le gel l'an dernier, les coups durs s'enchaînent et menacent de nombreuses exploitations viticoles. "Ça devient dur, parce qu'on voit que ces évènements sont de plus en plus violents et de plus en plus intenses", observe Guillaume Boutin, viticulteur de cognac.

Beaucoup espèrent le classement en catastrophe naturelle

Dans la Somme, les violents orages ont entraîné des coulées de boue. Certaines maisons ont été particulièrement touchées. Dans le Pas-de-Calais, à Villers-Brûlin, deux coulées de boue se sont enchaînées en l'espace de quatre jours. Les dégâts sont parfois tels que les maisons sont condamnées. Beaucoup espèrent aujourd'hui le classement en catastrophe naturelle.

Le JT
Les autres sujets du JT
La foudre tombe sur une ligne électrique, le 27 juillet 2006 à Toulouse (Haute-Garonne). 
La foudre tombe sur une ligne électrique, le 27 juillet 2006 à Toulouse (Haute-Garonne).  (LIONEL BONAVENTURE / AFP)