Neige : pourquoi de tels blocages ?

Des centaines d'automobilistes bloqués par la neige ont dû dormir dans leur véhicule ou dans des centres d'hébergement d'urgence lundi 29 octobre. Les services de déneigement ont-ils été pris de court ?

FRANCE 2

Comme chaque année, quelques flocons de neige suffisent à semer le chaos sur les routes de France. Cette fois-ci, c'est la N88, en Haute-Loire, qui concentre toutes les difficultés. Alors comment en est-on arrivé là ? Il s'agit comme souvent d'un effet domino. Dès les premières chutes de neige, les camions n'arrivent plus à grimper les cols et se retrouvent bloqués. Derrière les poids lourds, les voitures sont elles-mêmes piégées. En dernière ligne, ce sont les saleuses et les engins de déneigement qui n'arrivent plus à se frayer un chemin. De plus, au-delà de 5 cm de neige, le sel n'est plus opérant.

Quels responsables ?

Pour Météo France, les chutes de neige ont été conformes à ses prévisions, mais impossible d'être précis sur les conséquences éventuelles sur une route bien déterminée. Il faut surtout pointer la responsabilité de nombreux conducteurs et chauffeurs de poids lourds qui prennent la route malgré les alertes à la neige, sans aucune préparation. Ce scénario a de nombreux précédents. En mars 2018, l'A9 entre Toulouse (Haute-Garonne) et Montpellier (Hérault) avait été totalement bloquée par la neige. Un mois avant, c'était en région parisienne.

Le JT
Les autres sujets du JT
(PHOTO CELIK ERKUL / MAXPPP)