Intempéries : la Loire-Atlantique placée en vigilance rouge pour "pluie-inondation" depuis 20 heures

Vingt-deuxdépartements de l'Ouest, de l'Ile-de-France et de la vallée du Rhône sont par ailleurs toujours en vigilance orange.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une voiture circule sous une pluie battante au niveau de Varades (Loire-Atlantique), le 2 octobre 2021. (ESTELLE RUIZ / HANS LUCAS / AFP)

C'est une classification rare de la part de Météo France. L'organisme a placé la Loire-Atlantique en vigilance rouge pour "pluie-inondation", à partir de 20 heures, samedi 2 octobre. L'alerte prendra fin dimanche à 6 heures. De 80 à 100 mm de pluie sont attendues sur "la moitié centrale du département, et pourraient atteindre localement 110 mm", précise l'institut météorologique. "Cela correspond à peu près à un mois entier de pluies qui vont tomber en une douzaine d'heures, a souligné à l'AFP François Gourand, prévisionniste à Météo France. Les quantités attendues sont vraiment exceptionnelles sur cette durée". 

Par ailleurs, 22 départements de l'Ouest, de l'Ile-de-France et de la vallée du Rhône sont toujours en vigilance orange "pluie-inondation", "crues" et "vents violents" Eure, Oise, Seine-Maritime, Loire, Lozère, Ardèche, Gard, Eure-et-Loir, Ille-et-Vilaine, Maine-et-Loire, Mayenne, Morbihan, Orne, Sarthe, le Rhône, Paris, Yvelines, Vendée, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne et Val-d'Oise. Ces départements sont placés en alerte jusqu'à lundi, 6 heures.

Cet épisode de "fortes pluies" a débuté samedi à la mi-journée sur la Bretagne et doit s'intensifier des Pays de la Loire à l'ouest du Bassin parisien en soirée et pendant la nuit suivante. Entre 40 à 60 mm de pluie sont attendus sur une vaste zone avec même localement jusqu'à 80 mm. Un fort vent du Sud soufflera en rafales dans les terres jusqu'à 60 à 80 km/h, voire 90 km/h, et jusqu'à 100 km/h sur le littoral. La nuit suivante, le vent faiblira peu à peu.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.