Intempéries : les cultures ont été détruites par les orages en Charente-Maritime

Publié
Intempéries : les cultures ont été détruites par les orages en Charente-Maritime
Article rédigé par
H. Huet, France3 Régions, O. Pergament - France 3
France Télévisions

Lundi 20 juin au soir, les orages de grêle ont eu raison des récoltes en Charente-Maritime. Au lendemain des intempéries, les viticulteurs ne peuvent que constater les dégâts dans les vignes.

Les dégâts matériels causés par les importantes chutes de grêle accompagnées de vents violents, lundi 20 juin au soir, sont impressionnants. Les cultures n’ont pas été épargnées. Dans un vignoble à La Barde (Charente-Maritime), c’est un triste spectacle. Les violents orages de la nuit ont provoqué de violents dégâts. Les raisins ont été déchiquetés par les grêlons, constate le viticulteur des lieux. "On n’a pas grand-chose à sauver sur ces parcelles. (…) Ça va laisser des traces pendant un moment", déplore-t-il. Les bâtiments agricoles sont eux aussi endommagés, avec des gouttières complètement perforées qui n’ont pas résisté aux impacts de grêle.  

Dans le Médoc, des vendanges en sursis 

Plus au sud, dans le Médoc, les vendanges sont elles aussi en sursis. Dans le Béarn, même topo. Un maraîcher a perdu tous ses plants de courgettes en quelques minutes. "Le bilan, en deux minutes, c’est trois quatre mois de boulot détruit", déplore-t-il. Une perte sèche car les maraîchers sont rarement assurés. Leur seul espoir ? Que l’État décrète l’état de catastrophe naturelle.  

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.