Intempéries : faut-il craindre une intensification des orages à l'avenir ?

Publié
Intempéries : faut-il craindre une intensification des orages à l'avenir ?
FRANCE 2
Article rédigé par
J.Benzina, A.-C.Roth, M.Petitjean, A.Lo Cascio, M.Cazaux, J.Pires - France 2
France Télévisions

180 000 impacts de foudre ont été recensés en France pour le mois de juin. Faut-il désormais s'y habituer, voire envisager une accentuation de ces phénomènes à l'avenir ?

Le ciel de juin gronde comme jamais. Les orages se multiplient partout en France ces dernières semaines, avec un nombre d'éclairs record. 180 000 impacts de foudre ont été recensés sur le territoire pour le mois de juin, contre 172 000 en 1993, le précédent record. En cause : la récente vague de chaleur qui accentue l'intensité des orages. Au sol, la température grimpe. L'air se charge donc en humidité, et remonte vers les nuages, où il croise des courants plus froids. La machine à orages est alors lancée.

Vers une intensification des orages

"Le mois de juin, normalement, est déjà un mois particulièrement orageux. Cette année, il est plus orageux que d'habitude, et c'est uniquement lié à la configuration météo qui nous oppose, d'une part, de l'air froid et de l'air chaud, et il se trouve que ce contraste se fait en plein sur la France, d'où ces orages nombreux et répétitifs", explique Pierre Huat, prévisionniste pour Météogroup. Ces phénomènes sont normaux pour cette période de l'année, mais le réchauffement climatique pourrait changer la donne à l'avenir, avec une intensification des orages et des épisodes de grêle. 

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.