Intempéries dans le Sud-Ouest : des villages piégés par les eaux

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Intempéries dans le Sud-Ouest : des villages piégés par les eaux
FRANCE 3
Article rédigé par
J. Debraux, D. Basier, P. Wursthorn, I. Delion, K. Jbali, D. Breysse, L. Cagnata, S. Korvin, Images drone : l’atelier du ho - France 3
France Télévisions

Mardi 2 février au soir, 16 départements restent en vigilance orange, majoritairement dans le Sud-Ouest, à cause du risque de crue et d’inondation. C’est notamment en Gironde et dans le Lot-et-Garonne que la situation est la plus inquiétante.  

Depuis lundi 1er février, le Sud-Ouest est victime de crues et d’inondations abondantes. Mardi au soir, la Garonne, toujours très haute, pourrait bien piéger des villages entiers. Ces derniers se retrouveraient alors isolés et cernés par les eaux. À La Réole, une petite commune de Gironde, l’état d’alerte est toujours en vigueur. La Garonne a envahi le centre historique. En bateau, le maire ravitaille ses administrés.

Des villages isolés

"Bien sûr que ça fait plaisir, on n’est pas abandonnés ! On a le maire qui fait bien son travail", se réjouit une habitante. Le fleuve est entré aussi dans les jardins ; il approche désormais la hauteur critique de 9 mètres. La ville est forcée de se barricader. En remontant le fleuve, la ville de Couthures-sur-Garonne est déjà cernée par les eaux. Dans cette commune, certaines habitations sont coupées du monde. En direct de La Réole, mardi soir, la journaliste France Télévisions Sandrine Valéro relève qu’à 18 heures, lors du dernier pointage, la Garonne s’élevait à 8,70 mètres.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.