VIDEO. Intempéries : la réserve africaine de Sigean ravagée par les eaux

Le parc et ses animaux ont payé un lourd tribut après les intempéries du week-end dans l'Aude. Une dizaine de bêtes sont mortes. 

EMILIEN JUBINEAU et JULIETTE MORCH / FRANCE 3

Deux crocodiles nains, un impala, un gnou, une grue tête couronnée... La réserve africaine de Sigean (Aude) a perdu plusieurs de ses 3 800 animaux, après la crue exceptionnelle de dimanche 30 novembre. Selon Antoine Joris, responsable zoologique du parc, les deux reptiles sont morts "de stress à cause de la rapidité de la montée des eaux et du froid" après que l'eau s'est engouffrée à l'intérieur du vivarium.

Le cocktail pluie et froid pourrait être fatal à d'autres animaux. "On aura sûrement dans les jours à venir des pertes supplémentaires en raison de ce stress thermique", explique Antoine Joris. Les soigneurs s'inquiètent ainsi pour deux petites lionnes nées en février et qui ont trempé dans l'eau un bon moment.

La digue, reconstruite, n'est pas assez haute

Les responsables de la réserve s'agacent d'un "problème récurrent". La crue de 1999 avait creusé une brèche de 50 m de long dans une digue arborée à l'extérieur du parc et canalisant la Berre. La digue a bien été reconstruite, mais pas assez haute. Résultat, la réserve est souvent inondée. Depuis plusieurs années, les responsables réclament que la digue de rochers soit rehaussée, en vain. La réserve menace donc de se délocaliser en Espagne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran montrant un impala mâle emporté par les eaux, le 30 novembre 2014 dans la réserve africaine de Sigean (Aude). 
Capture d'écran montrant un impala mâle emporté par les eaux, le 30 novembre 2014 dans la réserve africaine de Sigean (Aude).  ( FRANCE 3)