Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Intempéries à Juvignac : le ras-le-bol des riverains

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

En octobre 2014, Juvignac était sous les eaux. Trois mois après, une trentaine de familles occupent encore des logements provisoires.

À Juvignac, l'exaspération est à son comble. Trois mois après les intempéries, les assurances n'ont toujours pas rendu leur rapport d'expertise. Résultat ? 36 familles sinistrées dorment toujours dans des logements provisoires. C'est le cas de Danielle Strouk : "À chaque fois que je téléphone aux assurances, ils me disent 'ah oui vous avez raison, vous avez entre six mois et huit mois de travaux, mais on est obligé de consulter minutieusement votre dossier' ", explique la riveraine.

"Il y a des vies, des êtres humains derrières"

Pour se faire entendre, ils ont créé une association. Elle compte actuellement 150 membres. "On attend du préfet qu'il se rapproche des assureurs pour leur dire qu'il y a des gens, qu'il y a des vies, des êtres humains derrières", souffle Fabienne Delmas, sinistrée.

D'autres, demandent même à la mairie de racheter leur maison afin qu'ils puissent se reconstruire ailleurs. "La mairie est dans une situation où nous sommes pratiquement sous tutelle, donc acheter des maisons c'est matériellement impossible", souffle Jacques Bousquel, premier adjoint au maire de la ville.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries meurtrières dans le Sud-Est

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.