Cet article date de plus de six ans.

Intempéries : la reconstruction va être difficile

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Intempéries : la reconstruction va être difficile
Article rédigé par
France Télévisions

Les premiers experts sont attendus dans les Alpes-Maritimes pour mesurer l'étendue des dégâts causés par les intempéries du 3 octobre.

Les pompes à eau sont toujours en action à Cannes, après les intempéries dévastatrices du 3 octobre. Encore inondée hier, une agence d'assurances du quartier de la Bocca recevait sur le trottoir ses clients, et ne désemplit toujours pas. Un couple a ainsi perdu sa caravane, emportée par les flots, et a cru mourir. "À dix minutes près, le temps que je prenne ça (mon blouson), je suis arrivé jusqu'au milieu du camping, j'avais de l'eau jusqu'au capot de la voiture. Mon épouse, je suis retourné la chercher, j'avais de l'eau jusqu'au cou", raconte le mari au micro de France 3.

"Ils sont extrêmement choqués"

En plus des questions matérielles, les sinistrés ont besoin de parler. "On est obligé d'écouter les gens parce qu'ils sont extrêmement choqués. Ils ont besoin non seulement d'assistance mais aussi qu'on les aide financièrement et on est là pour ça", explique la responsable commerciale de la Macif Paca Est. Les agents se déplacent ainsi dans les demeures sinistrées pour constater les dégâts, chèquier en poche pour s'engager rapidement auprès des victimes des intempéries. La reconstruction va prendre du temps.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.