Intempéries : des lendemains difficiles

Il faudra plusieurs mois pour tout remettre en état. Une équipe de France 3 est allée dans le Sud-Est à la rencontre des sinistrés.

FRANCE 3

Les intempéries du week-end dernier ont fait des ravages sur la Côte d'Azur. Un lourd bilan humain et des dégâts qui vont coûter cher, entre 550 et 650 millions d'euros d'après les premières estimations. Dans une zone industrielle de Cannes, La Boca, les entreprises ont été inondées. L'entrepôt d'une société qui vend des peintures pour les yachts a été rempli de terre. Les salariés nettoient et récupèrent ce qui peut l'être. Plusieurs centaines de milliers d'euros de pertes pour le patron et toute une entreprise qui tourne au ralenti. 

L'attente des indemnisations 

À quelques kilomètres de là, la verrerie de Biot est à l'arrêt. Ici l'eau est montée à 1m50. De nombreuses machines sont hors d'usage. Pour cette verrerie, les pertes sont lourdes, plus d'un million d'euros de pertes sèches. Dans les villages comme à La Motte (Var), le nettoyage n'est pas encore terminé. Les habitants attendent d'être indemnisés par leurs assurances, car les dégâts sont considérables.

Le JT
Les autres sujets du JT
Familles et voisins s\'affairent pour nettoyer les jardins ravagés par les pluies torrentielles tombées le 3 octobre 2015, à Biot (Alpes-Maritimes).
Familles et voisins s'affairent pour nettoyer les jardins ravagés par les pluies torrentielles tombées le 3 octobre 2015, à Biot (Alpes-Maritimes). (MAXPPP)