Intempéries dans le Sud-Est : la solidarité s'organise

À Biot, l'une des communes les plus touchées par les intempéries de samedi, sur 10 000 habitants, 1 000 sont victimes.

FRANCE 3
Le bilan des violentes intempéries qui se sont abattues sur le Sud-Est de la France s'élève ce lundi 5 octobre à 20 morts. À Biot, l'une des communes les plus touchées, c'est l'heure du grand nettoyage. La famille, les amis, mais aussi des bénévoles sont venus prêter main-forte aux sinistrés. Ici, près d'un habitant sur 10 est victime. 

Déménager pour plusieurs semaines

Cette mère de famille, accompagnée de sa fille, a posé un jour de congé pour venir en aide aux victimes. Armée d'un balai, d'un seau et de beaucoup de bonne volonté, direction un quartier de Biot, particulièrement touché. L'occupant de cette maison sinistrée est un pompier professionnel. Il était présent samedi soir pour secourir les victimes pendant les inondations. Aujourd'hui, c'est à lui qu'on vient en aide. Cette nuit, ils sont des milliers à ne pas pouvoir dormir chez eux. Les sinistrés les plus touchés ne pourront pas retourner vivre chez eux avant plusieurs semaines, voire plusieurs mois.
Le JT
Les autres sujets du JT
La maison de retraite de Biot (Alpes-Maritimes) dévastée après les violents intempéries, le 4 octobre 2014.
La maison de retraite de Biot (Alpes-Maritimes) dévastée après les violents intempéries, le 4 octobre 2014. (MAXPPP)