Intempéries : Météo France maintient la vigilance orange pour la Saône-et-Loire

Les fortes pluies qui ont touché le quart sud-est de la France dans la nuit de mardi à mercredi ont fait une victime. Des campings ont été évacués et des routes coupées.

La Promenade des Anglais, a Nice (Alpes-Maritimes), a dû être fermée à la circulation en raison des fortes intempéries, mardi 4 novembre 2014.
La Promenade des Anglais, a Nice (Alpes-Maritimes), a dû être fermée à la circulation en raison des fortes intempéries, mardi 4 novembre 2014. (VALERY HACHE / AFP)

Le nouvel épisode de fortes pluies qui touche depuis lundi le quart sud-est de la France a continué dans la nuit du mardi 4 au mercredi 5 novembre. Les précipitations ont cessé mercredi matin, selon Météo France, mais le département de la Saône-et-Loire reste en vigilance orange aux crues et aux inondations. Les intempéries ont fait d'importants dégâts et une jeune femme est morte dans les Alpes-Maritimes.

FRANCE 2

La vigilance orange est maintenue en Saône-et-Loire

La vigilance orange a été levée, mercredi matin, dans 15 des 16 départements concernés. Seule la Saône-et-Loire reste en vigilance orange aux crues et aux inondations. Cependant, l'événement pluvieux se termine, explique Météo France.

Une jeune femme tuée dans les Alpes-Maritimes

A Saint-Blaise, un village des Alpes-Maritimes, au nord de Nice, une jeune femme est morte, mardi, ensevelie par un glissement de terrain provoquée par les fortes pluies. Selon le maire, la coulée de boue, peu spectaculaire, a surpris cette infirmière de 32 ans au mauvais moment, alors qu'elle se trouvait juste derrière sa maison. L'intervention rapide des pompiers n'a pas permis de la sauver.

Un maire meurt en constatant des dégâts en Côte-d'Or

Le maire de Brémur-et-Varois, en Côte-d'Or, est mort mardi 4 novembre, alors qu'il allait constater des infiltrations d'eau causées par les fortes pluies, dans l'église de son village. "Il aurait chuté d'une dizaine de mètres en passant à travers les marches de l'escalier vétuste de l'église et serait mort sur le coup", selon France 3 Bourgogne.

Des campings évacués, mais peu de dégâts matériels

Les pompiers ont eu fort à faire dans les départements touchés, effectuant 252 interventions entre 20 heures, mardi, et 4 heures du matin, mercredi, mais principalement pour des chutes d'arbres ou de poteaux électriques sur les routes, des tuiles ou des toitures envolées, des caves inondées, plus rarement pour des mises à l'abri de personnes.

Dans le Rhône et le Vaucluse, plusieurs lotissements de quelques dizaines de maisons ont dû être évacués par prudence face au risque d'inondations, de même que deux campings dans la région d'Avignon. Une ligne SNCF entre deux communes du Rhône et de la Loire a été coupée. A Nice, la fameuse promenade des Anglais a été fermée, hier soir, en raison de la forte houle. Enfin, en Ardèche, 1 500 foyers étaient privés d'électricité à 18 heures mardi soir, sur plus de 6 000 foyers touchés dans la journée.