Cet article date de plus de cinq ans.

Côte d'Azur : les "oubliés" des intempéries

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Côte d'Azur : les "oubliés" des intempéries
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Une équipe de France 2 s'est rendue à Biot et au Cannet, un mois après les intempéries meurtrières qui avaient frappé la Côte d'Azur.

À Biot (Alpes-Maritimes), une vague a tout emporté. C'était il y a un mois. À la verrerie, les employés sont toujours à pied d'oeuvre pour nettoyer et effacer les vestiges des intempéries meurtrières. La solidarité bat son plein, même les clients offrent leur aide. Mais ailleurs, les visages sont fermés.

Véronique Roig est une sinistrée de Biot. Dans son quartier, elle est l'une des seules à vivre encore dans son logement, mais elle aussi espère s'en aller : "On n'a plus envie de vivre ici parce qu'on a été traumatisé par l'événement, parce qu'on ne voit pas la fin des travaux".

"C'est un cauchemar"

Au Cannet, des sinistrés sont installés au camping. Leurs maisons menacent de s'écrouler. Depuis un mois, pas de changement. A bout, ils se sont réunis pour réclamer un logement. "C'est un cauchemar", lance une femme en pleurs. "On se sent victimes d'être oubliés. Oubliés de ce sinistre, oubliés de la région cannoise, oubliés du Cannet, oubliés de la préfecture", ajoute un sinistré.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.