Inondations : pourquoi les crues se succèdent

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Inondations : pourquoi les crues se succèdent
France 2
Article rédigé par
C.Le Goff, D.Basier, P.Wursthorn, J.Vitaline, S.Thiébaut, F.Cardoen - France 2
France Télévisions

Le Sud-Ouest de la France a été frappé par des précipitations importantes en ce début d’année 2021. Les météorologues et climatologues expliquent pourquoi il faut s’attendre à de plus en plus d’hivers pluvieux.


Les habitants de Tartas, dans les Landes, sont habitués à voir les rues de leur commune inondées. C’est la quatrième fois en moins de deux mois que la rivière s’invite en ville. Le Sud-Ouest de la France connaît l’hiver le plus pluvieux depuis un demi-siècle, et des cumuls exceptionnels : 402 millimètres à Tarbes (Hautes-Pyrénées), contre 192 millimètres habituellement. Un record à été atteint à Toulouse (Haute-Garonne), tout comme à Agen (Lot-et-Garonne). 

Des nappes phréatiques qui n’absorbent plus l’eau

Les météorologues expliquent que, ces dernières semaines, aucun anticyclone n’est venu contrer ces perturbations. Les sols se sont gorgés d’eau : l’indice d’humidité montre une carte de France presque entièrement bleue, avec des nappes phréatiques qui ne peuvent plus absorber les précipitations. L'Hexagone aura connu le mois de juillet (2020) le plus sec depuis 1959 et des précipitations record, six mois plus tard. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.