Inondations : les assureurs déjà au travail

Alors que le pic de crue n'est pas encore tout à fait atteint, l'heure est déjà aux premiers constats pour les assureurs. Les inondations pourraient coûter plus d'un milliard d'euros si elles devaient atteindre le niveau de 2016.

FRANCE 2

Une pépinière inondée près de Troyes, dans l'Aube. Pour le patron, l'heure des comptes arrive alors que l'eau stagne encore. Des plantes sont noyées, des serres sont endommagées, une partie de la marchandise est perdue et devra être jetée. Il faudra attendre la décrue pour chiffrer précisément les dégâts avec un assureur, mais le constat est déjà lourd.

1,4 milliard d'euros en 2016

En 2016, les inondations ont coûté 1,4 milliard d'euros sur un total de 182 000 déclarations de sinistres. Dans un magasin de moto, l'assureur est déjà là. Le propriétaire a surélevé ce qu'il pouvait, mais tout ne sera pas sauvé. Pour constituer le dossier d'indemnisation, il est indispensable de prendre des photos en guise de preuve. Les assureurs s'attendent à recevoir l'essentiel des déclarations à partir du lundi 29 janvier, quand le pic de crue sera passé sur l'ensemble du territoire.

Le JT
Les autres sujets du JT
À Crécy-la Chapelle (Seine-et-Marne), les inondations de 2016, ici le 4 juin, ont rendu les habitants méfiants à chaque épisode de crue. 
À Crécy-la Chapelle (Seine-et-Marne), les inondations de 2016, ici le 4 juin, ont rendu les habitants méfiants à chaque épisode de crue.  (MAXPPP)