Inondations : la décrue débute à Gournay-sur-Marne

En Ile-de-France, ce lundi 5 février, 270 communes sont encore inondées. La région a prévu un million d'euros d'aide d'urgence pour les sinistrés. À Gournay-sur-Marne (Seine-Saint-Denis), la décrue vient seulement de commencer.

Cette vidéo n'est plus disponible

Ce lundi 5 février, l'Ile-de-France reste toujours fortement touchée par les inondations. Même si ce n'est pas visible, la décrue a commencé dans les rues de Gournay-sur-Marne (Seine-Saint-Denis). Lentement, le niveau de la Marne descend enfin. "Ça baisse nettement, de 15 à 20 centimètres depuis hier soir", constate Rémi Sergent, agent des services techniques de la mairie.

Températures en dessous de zéro 

La phase de pompage et de nettoyage, c'est maintenant ce qui attend les habitants. Ils sont tous impatients de voir cette période d'inondations se terminer. La fatigue commence à se faire sentir, d'autant plus que le froid et la neige font leur apparition. Il faudra encore de la patience aux habitants de Gournay-sur-Marne. La décrue s'annonce lente et les températures en dessous de zéro pour les prochains jours.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des secouristes parcourent les rues inondées de Gournay-sur-Marne, le 2 février 2018. 
Des secouristes parcourent les rues inondées de Gournay-sur-Marne, le 2 février 2018.  (SAMUEL BOIVIN / CROWDSPARK / AFP)