Inondations en Belgique : une minute de silence a été observée dans tout le pays en hommage aux victimes

La Belgique observait mardi un deuil national, après les intempéries qui ont fait au moins 31 morts, selon un bilan encore provisoire des autorités. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La reine Mathilde et le roi Philippe de Belgique lors de la minute de silence en hommage aux vicitmes des inondations, à Verviers (Belgique), le 20 juillet 2021. (PHILIP REYNAERS / BELGA MAG / AFP)

Une minute de silence a été observée en Belgique, mardi 20 juillet à midi, en hommage aux victimes des inondations qui ont ravagé une partie du pays les 14 et 15 juillet. Le dernier bilan des autorités fait état d'au moins 31 morts. Par ailleurs, encore 116 personnes restent portées disparues ou injoignables. Un deuil national était observé toute la journée de mardi, alors que le pays tente de se relever des intempéries

"Ces images me restent en tête (...) Vous pouvez compter sur nous pour vous aider et ne pas oublier", écrit le Premier ministre belge, Alexander De Croo, dans une lettre ouverte rendue publique mardi. Il s'est rendu à Verviers, dans l'est du pays, une des communes les plus durement touchées par les inondations. La minute de silence a eu lieu après que les sirènes ont retenti dans les casernes du pays. 

Les célébrations de la fête nationale limitées

Ces inondations sont "sans aucun précédent dans notre pays", avait déclaré vendredi le Premier ministre belge en annonçant ce jour de deuil, à la veille de la fête nationale du 21 juillet qui sera célébrée de manière limitée. La ville de Bruxelles a annulé son "Bal national" et celle de Namur, capitale de la Wallonie, son feu d'artifice.

Le roi Philippe et la reine Mathilde se sont recueillis à la caserne de pompiers de Verviers, comme Alexander De Croo. Le couple royal a échangé avec une femme enceinte qui a raconté en pleurs avoir vu des corps emportés par les flots.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.