Inondations dans le Gard : Valleraugue panse ses plaies, deux semaines après

Deux semaines après les inondations du samedi 19 septembre qui ont touché plusieurs communes du Gard et causé la mort de deux personnes, France 2 est revenue à Valleraugue, l'un des villages les plus sinistrés. Le calme est revenu, mais les sinistrés ne sont pas encore au bout de leurs peines.

FRANCE 2

À Valleraugue (Gard), le garagiste Guillaume Parsy ne reconnaît plus son jardin, sa maison et son outil de travail, un atelier dont même les fondations ont été emportées par la crue le samedi 19 septembre. Sa fille a filmé, depuis un étage où elle s'est réfugiée, la piscine et la terrasse emportées par le fleuve devenu torrent. Le garage au fond du jardin a été complètement lessivé par l'Hérault. L'assurance devrait rembourser, y compris la perte d'exploitation du garagiste, mais Guillaume Parsy ne connaît pas encore le montant.

Les 15 commerces de Valleraugue touchés

Valleraugue et ses 1 000 habitants sont encore en phase de cicatrisation. Le maire Joël Gauthier ne s'est pas beaucoup reposé. Il a dû faire face aux éboulements, aux murs et ponts détruits alors que c'est son premier mandat. "C'est énorme, vous ne pouvez même pas imaginer. Sur la commune, je pense que ça pourra se chiffrer à 1 million d'euros", déplore-t-il. Avant l'inondation, il y avait 15 commerces à Valleraugue. Tous ont été touchés. Dans les 23 communes sinistrées du Gard, les dégâts sont pour l'instant estimés entre 15 et 20 millions d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux semaines après les inondations du samedi 19 septembre qui ont touché plusieurs communes du Gard et causé la mort de deux personnes, France 2 est revenue à Valleraugue, l\'un des villages les plus sinistrés. Le calme est revenu, mais les sinistrés ne sont pas encore au bout de leurs peines. 
Deux semaines après les inondations du samedi 19 septembre qui ont touché plusieurs communes du Gard et causé la mort de deux personnes, France 2 est revenue à Valleraugue, l'un des villages les plus sinistrés. Le calme est revenu, mais les sinistrés ne sont pas encore au bout de leurs peines.  (FRANCE 2)