Cet article date de plus de deux ans.

Aude : les bénévoles affluent pour aider au nettoyage

Voisins, familles ou inconnus… Les bonnes volontés font chaud au cœur des habitants sinistrés depuis les inondations du début de semaine. Reportage à Villegailhenc.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Villegailhenc ressemble par endroits à un champ de ruines. (VANESSA MARGUET / FRANCE-BLEU OCCITANIE)

Villegailhenc, une petite ville de 1 700 âmes, a été l’une des plus touchées par les inondations dans l’Aude. Deux personnes y ont perdu la vie. Les dégâts matériels sont très importants, une vague géante a tout emporté dans les habitations. Une centaine de voitures sont sinistrées. La petite ville meurtrie reçoit depuis quelques jours de très nombreux bénévoles, souvent des inconnus, venus donner un coup de main.  

Devant le pont effondré du village, un couple de retraités observe les dégâts. Il est originaire de Colmar. Marcelle, qui porte des bottes de pluie à étoiles, et son mari, étaient en vacances dans les Pyrénées. Dès mardi 16 octobre, ils sont venus ici, donner un coup de main. "C’est normal. On n’est qu’à 150 kilomètres. En plus, c’est la fille de mon amie donc on n’allait pas les laisser sans aide. On retourne tous les soirs dans notre studio à Perpignan. 150 km aller et retour." 

Des congés sans solde pour pouvoir aider

Dans cette maison, le ruisseau qui longe aujourd’hui paisiblement le mur d’enceinte s’est transformé en une vague géante qui a tout dévasté. "Heureusement que nous avons des gens comme ça", s’exclame une habitante la voix brisée. Céline s’active à la vaisselle. Depuis lundi, cette voisine qui habite entre  Villegailhenc et Concques, deux communes sinistrées n’arrête pas. "Alors, j’ai commencé lundi et mardi par ma sœur qui a été sinistrée dans le vieux village. Il y a eu près de cinq mètres d’eau dans la maison. Mercredi je suis allée à Concques aider les parents d’une amie. Et depuis hier matin, je suis ici. J’ai pris des congés sans solde."

Dans ce village 600 des 850 foyers sont sinistrés. Ces bras sont donc plus que bienvenus.

Le reportage de Benjamin Mathieu dans le village de Villegailhenc.
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Inondations dans l'Aude

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.