Grand froid : au secours des sans-abri

L'hiver joue les prolongations et oblige certaines communes à réactiver le plan Grand Froid. Les bénévoles des associations se sont une nouvelle fois mobilisés pour venir en aide aux sans-abri.

FRANCE 2

Toutes les nuits, en cas de grand froid, ces bénévoles du Val-de-Marne redoublent de vigilance. Ils vont à la rencontre de ceux dorment dehors. -1°C cette nuit. Cet homme les voit régulièrement ; ils se connaissent. Il sait qu'il peut compter sur l'équipe en cas de problème, mais ne souhaite pas quitter son abri de fortune. Ils les repèrent dans des parkings ou bien sous des ponts, à l'abri du froid. La plupart du temps, les sans domicile ne demandent qu'un peu d'attention.

Le nombre de femmes qui dorment dehors inquiète

Cette nuit, aucun des SDF ne voudra quitter son abri. Quand le jour se lève, au petit matin, l'Armée du Salut prend le relai dans les rues de Paris. Cet homme a passé la nuit sur cette bouche d'aération du métro. Certains jours, en quelques heures, l'équipe peut croiser jusqu'à 100 SDF. La plupart du temps, ils sont camouflés derrière des cartons. Personne ne les voit plus. Cette femme a passé la nuit dehors ; elle affirme ne pas avoir trouvé de place dans des centres d'hébergement. Le café ne suffit plus à la réchauffer. Et ce qui les inquiète aussi, c'est le nombre de femmes qui dorment dehors. Elles étaient dix cette nuit, dans ce seul quartier du nord de Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
Selon le Samu social, aujourd\'hui il manque au moins 3 000 places dans l\'agglomération parisienne.
Selon le Samu social, aujourd'hui il manque au moins 3 000 places dans l'agglomération parisienne. (VINCENT ISORE / MAXPPP)