Essonne : déraillement du RER B suite à un glissement de terrain

Trois voitures d'une rame du RER B ont déraillé, mardi 12 juin au matin, après un glissement de terrain dans l'Essonne. Le bilan fait état de sept blessés légers, mais les dégâts matériels sont importants.

Voir la vidéo
France 3

Dans l'Essonne, mardi 12 juin, trois voitures d'une rame du RER sont couchées sur les voies. Peu après 5 heures ce matin, le déraillement a eu lieu entre Saint-Rémy-lès-Chevreuse (Yvelines) et Courcelle-sur-Yvette (Essonne). Les pompiers interviennent très vite. Trois personnes ont été légèrement blessées, dont une femme enceinte. Le bilan aurait pu être plus lourd, car seuls sept passagers étaient à bord de ce premier train de la journée.

Les fortes intempéries en cause

Un trou de près de 4 m est visible sous le RER. Le talus qui soutenait le rail a été emporté par la force de l'eau. C'est ce qui a causé le déraillement. "Malheureusement, il y a eu un glissement de terrain, lié aux fortes intempéries. La première voiture est passée, et les deuxième, troisième et quatrième voitures se sont couchées", explique Catherine Guillouard, PDG de la RATP. Depuis hier, dans plusieurs départements, la circulation SNCF est ralentie. De nombreuses voies sont recouvertes par les eaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une rame du RER s\'est renversée, le 12 juin 2018,  entre Saint-Rémy-les-Chevreuse (Yvelines) et Courcelle-sur-Yvette (Essonne). 
Une rame du RER s'est renversée, le 12 juin 2018,  entre Saint-Rémy-les-Chevreuse (Yvelines) et Courcelle-sur-Yvette (Essonne).  (ALPHACIT NEWIM / CROWDSPARK / AFP)