Érosion : les solutions de Lacanau

À Lacanau, la station girondine a décidé de protéger son front de mer des assauts de l'océan. David Basier nous explique les mesures qui ont été prises depuis trois ans.

France 2

En Gironde, Lacanau a pris des mesures afin de lutter contre l'assaut des vagues sur son front de mer. "Je suis au pied du rempart que la station de Lacanau a dressé contre l'érosion. Une vraie muraille avec 30 000 tonnes de rochers sur 1 300 mètres de long et six mètres de hauteur", décrit David Basier.

Une digue pour combien de temps de répit ?

Et, sous les rochers, il y a une défense invisible. "Installée il y a trois ans lors de la construction, une gigantesque toile géotextile. Sa fonction : encaisser la force des vagues, laisser repartir l'eau et conserver le sable sur lequel repose l'édifice. Cette digue a coûté deux millions d'euros, le prix à payer pour protéger les 1 200 logements et la centaine de commerces du front de mer. Il s'agit de conserver le coeur commercial de la station contre des tempêtes comme celles de l'hiver 2013-2014 qui avait ravagé la plage et fait reculé le trait de côte de dix à vingt mètres. Combien de temps cette digue tiendra face au phénomène de l'érosion ? On ne le sait pas vraiment, peut-être vingt ou trente ans", explique le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
À Lacanau, la station girondine a décidé de protéger son front de mer des assauts de l\'océan. David Basier nous explique les mesures qui ont été prises depuis trois ans.
À Lacanau, la station girondine a décidé de protéger son front de mer des assauts de l'océan. David Basier nous explique les mesures qui ont été prises depuis trois ans. (France 2)