VIDEO. Crue de la Seine : les bateliers témoignent

Conséquence des crues, plusieurs voies navigables sont fermées depuis plusieurs jours. Comment les bateliers vivent-ils cette situation ?

FRANCE 3

Ils ont choisi de vivre et de travailler sur la Seine et sont habitués aux aléas du fleuve. Capitale des bateliers, Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) connaît aussi l'épisode de crue et les professionnels sont pénalisés. Guylain Roland est bloqué depuis lundi 22 janvier. "On est payés au transport et là, on aurait dû faire un déchargement jeudi. Aujourd'hui, je serais peut-être en train de recharger un autre transport", explique le batelier. Habitué aux aléas climatiques, Guylain Roland estime pourtant que certains progrès pourraient être faits pour naviguer. "Les barrages ne sont pas adaptés", affirme le professionnel.

Une mauvaise gestion du domaine fluvial selon les bateliers

Les bateliers dénoncent un excès de constructions au bord des fleuves, ainsi qu'une mauvaise gestion du domaine fluvial français. À Conflans-Sainte-Honorine, le niveau de la Seine a déjà dépassé celui de juin 2016 et l'eau va encore monter : le pic de la crue est attendu dans la nuit de dimanche 28 janvier.

Le JT
Les autres sujets du JT
conflans sainte honorine 
conflans sainte honorine  (FRANCE 3)