Cet article date de plus de deux ans.

Belgique : après les inondations, des scènes de désolation

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
Belgique : après les inondations, des scènes de désolation
Belgique : après les inondations, des scènes de désolation Belgique : après les inondations, des scènes de désolation (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2 - L.Feuerstein, V.Landolfini, C.Colnet
France Télévisions
France 2

En Belgique, près de 120 communes ont été touchées par des inondations. Le nouveau bilan est de 24 morts, samedi 17 juillet. La solidarité se met en place. 

Pepinster est l'une des 120 communes les plus touchées de Belgique. Elle est totalement ravagée. Depuis 24 heures, l'eau se retire peu à peu, laissant apparaître des dégâts considérables. Au moins 6 morts ont déjà été comptabilisés par la mairie, et plusieurs personnes sont toujours recherchées par les secours. La décrue a commencé aussi à Chênée, près de Liège, où la population tente de nettoyer les commerces. L'eau atteint plus d'un mètre 50.  

"Tout est à jeter"  

À Aiseau-Presles, les évacuations se poursuivaient dans la sidération. "C'est une catastrophe, ma baignoire est soulevée, je n'ai plus de vaisselle...", déplore une passante. Certains riverains, comme pour conjurer le sort, préfèrent ironiser. En Wallonie, la ville de Verviers a été particulièrement touchée. "Les rues sont toujours méconnaissables, il reste encore quelques carcasses de voiture et, partout, ces amoncellement d'affaires, les habitants ont vidé leur maison sur les trottoirs, tout est à jeter, les habitants distribuent gratuitement de l'eau, du café et des aliments de base", raconte la journaliste Claire Caudret

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.