Royaume-Uni : un barrage menace de s'effondrer, plus de 1 000 habitants évacués

Si l'édifice rompt, le niveau de l'eau pourrait augmenter rapidement et entraîner de graves inondations dans la ville de Whaley Bridge.

Un hélicoptère de la Royal Air Force largue des sacs de sable pour endiguer l\'effondrement du barrage de Toddbrook, dans le nord de l\'Angleterre, le 2 août 2019.
Un hélicoptère de la Royal Air Force largue des sacs de sable pour endiguer l'effondrement du barrage de Toddbrook, dans le nord de l'Angleterre, le 2 août 2019. (ROLAND HARRISON / AFP)

Des torrents d'eau ravageurs. Plus d'un millier d'habitants de la ville britannique de Whaley Bridge, à proximité de Manchester, dans le nord de l'Angleterre, ont été évacués jeudi 1er août en prévision du possible effondrement de son barrage. Les fortes averses des derniers jours ont lourdement endommagé la construction, dont une partie du tablier s'est détaché.

Malgré une intervention des pompiers et de la Royal Air Force, qui ont tenté de solidifier le barrage avec des sacs de sables et de graviers, la situation n'est toujours pas stabilisée. Les secours ont rappelé aux personnes évacuées de "prendre leurs animaux et traitements médicaux". Le Premier ministre britannique Boris Johnson a précisé qu'un comité gouvernemental serait réuni vendredi pour coordonner les opérations et la prise de charge des habitants. 

L'agence de l'environnement britannique estime que si l'édifice rompt, le niveau de la rivière Goyt augmenterait rapidement, entraînant des inondations graves et potentiellement mortelles. "Ce n'est pas une décision prise à la légère (...) mais il s'agit d'une situation d'urgence sans précédent", a indiqué un porte-parole de la police locale. Quelques habitants refusent toujours de quitter leur domicile.