Grandes marées : les pêcheurs à pieds sont appelés à la prudence

Publié
Grandes marées : les pêcheurs à pieds sont appelés à la prudence
FRANCE 2
Article rédigé par
D.Basier, T.Breton, T.Sinier - France 2
France Télévisions

Lundi 18 avril, les Français sont appelés à faire attention aux grandes marées. Plusieurs sauvetages de promeneurs imprudents ont déjà eu lieu. Un avertissement qui vaut particulièrement pour les pêcheurs à pied, qui risquent de se faire surprendre par les marées montantes.

Sur la plage de Ronce-les-Bains (Charente-Maritime), l'océan s'est retiré à perte de vue. Les pêcheurs à pieds viennent donc chercher sur cette grande étendue de sable les deux coquillages que l'on trouve ici : des coques et des palourdes. À 72 ans, Jean-Yves Sauvray vient quasiment à chaque grande marée depuis l'enfance. Avec sa griffe, il déniche les palourdes qui se cachent à quelques centimètres sous le sable.

Ne pas se faire surprendre par la marée montante

Lorsqu'on est à la recherche de coquillages, le temps passe vite sans que l'on ne s'en aperçoive. Il ne faut donc pas se faire surprendre par la marée montante. Pour ne pas se mettre en danger, deux femmes ont consulté l'horaire des marées. Chaque pêcheur a droit à trois kilos de coquillages, sans prélever les petits. Il ne faut ramener chez soi que ceux que l'on cuisinera, pour éviter d'en jeter.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.