Saint-Martin : la colère froide d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron s'est rendu samedi 29 septembre à Saint-Martin, une île dévastée à 95% après le passage de l'ouragan Irma il y a un an. Aujourd'hui, 35% du bâti a été reconstruit. Le chef de l'État, en colère, pointe du doigt les responsables.

France 2

À Saint-Martin, samedi 29 septembre, Emmanuel Macron a mouillé sa chemise, au sens propre comme au figuré. Le chef de l'État s'est livré à plus de quatre heures de déambulations dans ce quartier populaire au contact des habitants, partagés entre colère et désespoir. Jusque dans les immeubles, il vient écouter la détresse, comme celle de cette mère de famille sinistrée par l'ouragan. Elle lui raconte ses problèmes, il l'invite chez ses fils.

Une reconstruction trop lente de l'île

Celui-ci sort de prison. Faire la morale, réconforter : Emmanuel Macron veut donner toutes ces images à la fois. De l'écoute, aussi. Près de 40 minutes de discussion avec cette mère qui lui reproche que ses enfants aillent à l'école dans les Algeco qui servaient auparavant de toilettes aux gendarmes. Une colère qu'il dit partager avec les habitants. Emmanuel Macron dénonce la lenteur de la reconstruction de Saint-Martin. Une visite qui était très attendue par les habitants. Cet après-midi, dimanche 30 septembre, le chef de l'État sera à Saint-Barthélemy, tout aussi touchée par Irma.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président Emmanuel Macron lors d\'une visite à Saint-Martin, aux Antilles, le 12 septembre 2017.
Le président Emmanuel Macron lors d'une visite à Saint-Martin, aux Antilles, le 12 septembre 2017. (CHRISTOPHE ENA / POOL)