Etats-Unis : piégé par l'ouragan Joaquin, un cargo porté disparu avec 33 personnes à bord

Le navire n'a plus donné de nouvelles depuis jeudi matin, quand il a mentionné une perte de propulsion et une entrée d'eau, alors maîtrisée.

Les vagues frappent les côtes des Etats-Unis, à Carolina Beach, à l\'approche de l\'ouragan Joaquin, le 2 octobre 2015.
Les vagues frappent les côtes des Etats-Unis, à Carolina Beach, à l'approche de l'ouragan Joaquin, le 2 octobre 2015. (HARRY HAMBURG / AP / SIPA)

Avec des vents soufflant jusqu'à 215 km/h, l'ouragan Joaquin reste "extrêmement dangereux". Les gardes-côtes américains recherchent, vendredi 2 octobre, rechercher un cargo qui reliait Jacksonville (Etats-Unis) à San Juan (Porto Rico), porté disparu avec 33 personnes à bord. Piégé par Joaquin, le navire n'a plus donné de nouvelles depuis jeudi matin, quand il a mentionné une perte de propulsion et une entrée d'eau, alors maîtrisée.

L'ouragan de catégorie 4 – sur une échelle de 5 – continuait vendredi matin de balayer de ses vents très puissants l'archipel des Bahamas. Il doit encore accélérer dans la journée avant d'effectuer un virage vers le nord-est en soirée. Les autorités américaines se sont mises en alerte sur quasiment toute la façade atlantique, depuis la Georgie jusqu'à New York.

Les Etats-Unis finalement épargnés ?

Dans son dernier point sur la situation, le Centre américain de surveillance des ouragans (NHC) semble confirmer que Joaquin allait finalement s'éloigner des côtes américaines. Autre indication : les services météorologiques ont mis en garde les habitants de l'archipel des Bermudes, situé en plein milieu de l'océan Atlantique et au nord-est de l'ouragan.

Reste que si les Etats-Unis vont, semble-t-il, être épargnés par le coeur de Joaquin, ils vont néanmoins recevoir des pluies abondantes qui pourraient entraîner d'importantes inondations dans des régions très arrosées ces derniers jours, dont certaines ont déjà les pieds dans l'eau. Les gouverneurs du Maryland, de Caroline du Nord, du New Jersey et de Virginie ont déclaré l'état d'urgence ces derniers jours, ce qui leur permet de mobiliser davantage de ressources.