Vrai ou fake : Emmanuel Macron s'est-il vraiment illustré sur le climat durant son quinquennat ?

Publié
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

"Personne n'a fait autant que nous depuis 2017 pour la planète", peut-on lire sur un site du parti "En Marche", qui fait la promotion du bilan climatique d'Emmanuel Macron. Qu'en est-il réellement ?

"Make our planet great again", déclarait Emmanuel Macron, en juin 2017. Quel politique a-t-il mené en faveur du climat durant son quinquennat ? Tout d'abord, les points négatifs : en 2020, la France a été le seul pays de l'Union européenne à ne pas avoir respecté ses engagements sur les énergies renouvelables. Le Royaume-Uni, en revanche, est devenu le champion du monde de l'éolien en mer : en 2020, son parc a produit 13% de l'électricité du pays. Autre point négatif, les transports, qui représentent plus de 30% des émissions en France. Elles ont baissé trop lentement durant le quinquennat d'Emmanuel Macron. S'il a investi dans le transport ferroviaire, "ça reste deux fois moins que ce que font les Allemands, et cinq fois moins que ce que font les Autrichiens", indique Neil Makaroff, chargé Europe du Réseau action climat. Les Français achètent également deux fois moins de voitures électriques qu'en Suède et aux Pays-Bas.

La France freine la dynamique européenne

Du côté des points positifs, la France a poussé pour la création d'usines de batteries électriques dans le Nord, qui ont eu un rôle moteur pour la filière internationale. Emmanuel Macron s'est également battu pour des objectifs climatiques très ambitieux pour l'Europe de 27. Le pays ne peut toutefois pas se présenter en championne européenne du climat. "Sur beaucoup d'enjeux, la France a été dans la bonne moyenne européenne, avec des améliorations techniques utiles, mais insuffisantes au regard du risque climatique", reconnaît Thomas Pellerin Carlin, directeur du Centre Énergie de l'Institut Jacques Delors. Il précise toutefois que la France a "sur beaucoup d'enjeux joué un rôle rétrograde", qui "freine la dynamique européenne".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.