Cet article date de plus de deux ans.

Vidéo Royaume-Uni : Des militants du mouvement Extinction Rebellion bloque des imprimeries et perturbent la distribution de journaux

Les manifestants visaient des titres du groupe News Corp appartenant au magnat Rupert Murdoch. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Des militants d'Extinction Rebellion ont bloqué des imprimeries du groupe News Corp du magnat Rupert Murdoch à Knowsley près de Liverpool. (TWITTER)

Des militants du mouvement écologiste Extinction Rebellion ont bloqué dans la nuit de vendredi 4 à samedi 5 septembre des imprimeries du groupe News Corp du magnat Rupert Murdoch, à Broxbourne au nord de Londres et Knowsley, près de Liverpool au Royaume-Uni. Plusieurs dizaines de militants se sont massés devant les structures d'où sortent des titre de News Corp comme le Sun, le Times, le Telegraph, mais aussi le Daily Mail, qui n'appartient pas au groupe.

Les manifestants entendaient exiger de "libérer la liberté", reprochant aux titres concernés de ne pas rendre compte de manière appropriée de "l'urgence climatique et écologique" et leur reprochant de "manipuler la vérité" au profit de leur propre agenda, selon un communiqué d'Extinction Rebellion. La police du comté de l'Herefordshire a interpellé 13 personnes sur place. Sur Twitter, XR a publié des photos d'activistes attachés les uns aux autres, au pied d'une structure en bambous.

Newsprinters a présenté ses "excuses sincères" aux lecteurs du Sun, du Times du Daily Mail et du Daily Telegraph, ainsi que du Financial Times qui n'auraient pas pu trouver leurs journaux habituels samedi matin en raison des retards de livraison, selon une porte-parole. "Nos équipes travaillent à ce que les journaux soient livrés aux détaillants dès que possible ce matin", a-t-elle ajouté. Le groupe a dénoncé une "attaque contre toute la presse libre" qui affecte nombre de travailleurs, des imprimeurs aux revendeurs. "Nous ne nous attaquerons à l'urgence climatique et écologique qu'en sortant de l'impasse traditionnelle des politiques d'opposition et en nous unissant, malgré nos différences", a déclaré dans un communiqué Alanna Byrne, d'Extinction Rebellion. Depuis une semaine, XR a engagé une série d'actions au Royaume-Uni qui ont donné lieu à des dizaines d'interpellations, et qui doivent se poursuivre encore plusieurs jours.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.