Vidéo Nicolas Dubreuil explore les “nouvelles terres” du Groenland

Publié Mis à jour
brut
Article rédigé par

Au Groenland, le recul des glaciers a laissé apparaître des “Nunanutaat”, de nouvelles terres jusqu’alors inconnues. Pour Brut, l'explorateur Nicolas Dubreuil, raconte ce qu’il a vu lors de sa précédente expédition.

Dans cette zone du Groenland, la cartographie n’est plus à jour. Et c’est l’explorateur Nicolas Dubreuil qui s’en est aperçu lors de sa précédente expédition. Pour Brut, il explique en quoi le recul des glaciers a favorisé l’apparition des nouvelles terres, les “Nunanutaat”. 

"Seuls le temps et la glace sont maîtres"

“D’abord, ta première impression c’est de te dire : "Mais attends qu’est-ce que c’est, ça a changé ou quoi ? Qu’est-ce qu’il s’est passé ici, je ne comprends pas, ça ne correspond pas à ma carte. Est-ce que je me trompe ? Est-ce que c’est mon GPS ?" Et t’es complètement perdu en fait !”

“Alors voilà, là on arrive vraiment en terra incognita…Des terres qui n’ont jamais été explorées !" En arrivant sur les terres du Groenland, l’explorateur Nicolas Dubreuil a remarqué l’apparition de nouvelles terres, invisibles sur sa cartographie. 

Ces terres, nommées les “Nunanutaat”, sont apparues après la fonte de très gros glaciers. “Avec ce changement climatique, les glaciers rétrécissent donc ils reculent. Et en reculant, ces glaciers vont libérer des terres nouvelles, qui étaient en dessous des glaciers, des zones jamais explorées.”

Alors qu'il vient depuis une trentaine d'années, c'est la première fois que l'explorateur découvre ce phénomène. "Je regardais complètement à droite, complètement à gauche, il n’y avait plus rien, plus rien ! Tout était effacé !”

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.