Vidéo Juin 2050 : une France à 50 degrés, à quoi cela peut-il ressembler ?

Publié Mis à jour
Envoyé spécial. Juin 2050 : une France à 50 degrés, à quoi cela peut-il ressembler ?
Article rédigé par
France Télévisions

Dans trente ans, pourra-t-on encore vivre dans le Midi ? "Envoyé spécial" s'est appuyé sur les prévisions du dernier rapport du GIEC et les recherches de Météo-France pour vous faire découvrir à quoi pourrait ressembler la vie en France en 2050. 

Des températures en hausse de 2,1 à 3,5 degrés Celcius d'ici à la fin du siècle : ce sont les projections du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) dans son dernier rapport. Pour les chercheurs de Météo-France, ce futur a déjà tout d'une réalité.

Au siège de Toulouse, une équipe d'"Envoyé spécial" a interrogé Jean-Michel Soubeyroux, directeur scientifique de la Climatologie. Grâce à un supercalculateur (capable d'effectuer 21 millions de milliards d'opérations par seconde), il élabore les cartes qui servent de référence aux autorités pour anticiper le réchauffement. Celles qu'il nous montre sont saturées de rouge.

Voici, d'après ses prévisions, ce qui attend la France de 2050 : 3 degrés de plus par rapport aux moyennes actuelles "dans un grand quart sud-est", voire 3,5 degrés dans les zones de montagne, "qui se réchauffent encore plus vite que les zones de plaine". Les zones qui se réchauffent le moins, comme le nord du pays, gagnent tout de même 2 degrés. 

Deux ou trois degrés de plus, est-ce si énorme ?

 "Deux degrés, c'est le réchauffement qu'on a connu en France depuis l'ère pré-industrielle. Deux degrés, c'est la fonte de quasiment l'ensemble des glaciers des Pyrénées." 

Jean-Michel Soubeyroux, Météo-France

à "Envoyé spécial"

Quelques degrés de plus, cela signifie des pointes à 50 degrés, vingt jours consécutifs de canicule, et des nuits tropicales. De quoi regretter les 46 enregistrés dans le Sud le 28 juin 2019 – le record absolu de chaleur en France.

"Envoyé spécial" l'a imaginé, ce sud de la France en juin 2050, rendu invivable par la hausse des températures. Un désert brûlant aux airs de Far-West, sans même la fraîcheur des bains de mer : dans des eaux devenues plus chaudes, toutes les espèces invasives, comme les méduses, auront proliféré... 

Extrait de "La France à 50 degrés", un reportage à voir dans "Envoyé spécial" le 28 octobre 2021.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.