VIDEO. 2016, une année dans le rouge pour le climat

Depuis 1880 et le début des relevés de températures, il n'a jamais fait aussi chaud sur Terre qu'en 2016, selon un rapport publié jeudi.

Voir la vidéo
avatar
Benoît Jourdain

Mis à jour le
publié le

Sale temps pour la planète. Le retrait des Etats-Unis de l'accord de Paris était déjà une mauvaise nouvelle. Le dernier rapport annuel sur l'état du climat, publié jeudi 10 août par l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) et l'American Meteorological Society (AMS)alourdit un peu plus le bilan. Les températures et les émissions de gaz à effets de serre ont atteint des niveaux sans précédent en 2016, selon ce document de 300 pages (en anglais) auquel ont contribué près de 500 scientifiques de plus de 60 pays. Le document pointe aussi la montée du niveau des océans.

Des températures records dans l'Arctique

Depuis 1880 et le début des relevés de températures, il n'a jamais fait aussi chaud sur Terre qu'en 2016. Les scientifiques citent le cas de l'Inde, qui a connu une vague de chaleur sans précédent avec un mercure affichant plus de 44 °C pendant une semaine. Dans l'Arctique, zone la plus sensible au réchauffement, la température moyenne à la surface, l'année dernière, se situait 2 °C au-dessus de la moyenne de 1981-2010, battant tous les records.

Fin mars 2016, l'étendue des glaces était la plus faible en 37 ans d'observations par satellite. Et le niveau des océans n'a jamais été aussi haut : 82 millimètres au-dessus de la moyenne enregistrée en 1993. Ce rapport est un cri d'alarme pour ses auteurs pour qui "le changement climatique est l'un des problèmes les plus pressants auxquels l'humanité et la vie sur Terre doivent faire face".

Un Indien marche dans un réservoir à sec près de Madras (Inde), en mai 2017.
Un Indien marche dans un réservoir à sec près de Madras (Inde), en mai 2017. (ARUN SANKAR / AFP)