VIDEO. Sommet sur le climat : la France tente de remobiliser pour atteindre les objectifs de l'accord de Paris

Alors que s'est tenu le One Planet Summit, un sommet sur le climat, à Paris ce mardi 12 décembre, les dirigeants et personnalités invitées à s'exprimer durant l'évènement n'ont pas caché leurs préoccupations : éveiller les consciences et rassembler de l'argent.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un bateau sur la Seine et à son bord, une cinquantaine de chefs d'État. La France souhaite à nouveau montrer l'exemple dans la lutte contre le réchauffement climatique, à l'occasion du One Planet Summit ce mardi 12 décembre.

4 000 participants, 130 pays représentés... Un sommet pendant lequel Emmanuel Macron a tiré la sonnette d'alarme. "On est en train de perdre la bataille", a-t-il dit. Une réunion d'urgence pour sortir la planète de sa dépendance aux énergies fossiles.

Dégager de nouveaux financements

Les participants à cette rencontre, qui relève en partie du symbole, ont présenté près de trente projets, regroupés sous 12 chapitres, allant de la création d'un observatoire spatial sur le climat à la promesse formulée par 34 pays de plafonner les émissions de CO2 liées aux transports maritimes. La Fondation de Bill Gates, la Commission européenne et plusieurs pays comme la France ont pour leur part annoncé la mise à disposition d'une enveloppe totale de 650 millions d'euros servant à aider le monde agricole à s'adapter aux bouleversements climatiques.

La plupart de projets qui ont été dévoilés ou précisés ont pour ambition de dégager de nouveaux financements, les fonds faisant aujourd'hui cruellement défaut pour la mise en oeuvre des objectifs contenus dans l'accord voté en 2015 dans le cadre de la COP 21.

Les ONG restent prudentes

Des chefs d'État, des ONG et des personnalités sont décidés à continuer le combat, malgré le retrait des États-Unis de l'accord de Paris. Bilan de la journée : 12 engagements portant notamment sur la fin des subventions aux énergies fossiles.

Des donateurs privés, comme la fondation Bill Gates, promettent aussi une aide financière de plusieurs centaines de millions d'euros. Après cette journée, les ONG restent prudentes.

Greenpeace a déploré un "grand show" et des "mots creux qui ne feront pas la différence". "L'Europe joue bien en deçà de son potentiel en termes de changement climatique", a déclaré le directeur de l'organisation pour l'Europe, Jorgo Riss. Le Réseau action climat regrette pour sa part des annonces "nombreuses et peu lisibles", un "réchauffé" d'anciens engagements.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les dirigeants mondiaux et les chefs d\'Etat assistent à la session plénière du One Planet Summit le 12 décembre 2017, à Paris.
Les dirigeants mondiaux et les chefs d'Etat assistent à la session plénière du One Planet Summit le 12 décembre 2017, à Paris. (ETIENNE LAURENT / POOL)