Rénovation énergique : la difficulté des subventions

La Convention citoyenne préconise une rénovation énergique obligatoire des bâtiments d'ici vingt ans. En réalité, depuis des années, les gouvernements annoncent des investissements massifs, avec de maigres résultats.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Pourquoi est-ce si compliqué de s'atteler aux rénovations énergiques ? Depuis plusieurs mandats, les gouvernements annoncent des investissements, sans parvenir à des résultats probants. "L'hiver dernier, on avait la chaudière à fioul, on a à peu près consommé 2500 euros en trois mois, là concrètement ça va nous faire une économie de 40 à 50% de moins", explique Frédéric Vallée Kallezis, propriétaire.

4 milliards d'euros par an

Des travaux effectués pour la somme de 20 000 euros, et pour lesquels le couple a dû emprunter. Il bénéficiera de presque 15 000 euros d'aide. Sully-Marc Balzinc, conseiller spécialisé dans la rénovation, déplore que les subventions ne mettent plusieurs mois à arriver. Souvent difficiles d'accès, ces aides se sont néanmoins multipliées depuis 2005. Elles représentent aujourd'hui plus de 4 milliards d'euros par ans. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme marche dans un champ, en Haute-Garonne, le 9 avril 2020.
Un homme marche dans un champ, en Haute-Garonne, le 9 avril 2020. (LILIAN CAZABET / HANS LUCAS / AFP)