Réchauffement climatique : le scénario catastrophe des scientifiques

Mardi 17 septembre, le CNRS révèle un scénario catastrophique dans lequel le climat augmenterait de 7°C en 2100.

FRANCE 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Un mercure à 40°C dans tout l'Hexagone. Selon de nouvelles projections de scientifiques français, le réchauffement climatique pourrait s'intensifier. Les travaux de simulation montrent une accélération du phénomène depuis le dernier rapport du Giec (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) en 2014. Les vagues de chaleur deviennent plus fortes et surtout plus fréquentes. "Le réchauffement climatique en France est associé à des vagues de chaleur, mais aussi à des changements dans les régimes de précipitations, donc moins de précipitations, plus de sécheresse, en particulier sur le pourtour méditerranéen", analyse Olivier boucher, directeur de recherche au CNRS.

Seule solution : une coopération internationale

Pendant plus d'un an, 24 heures sur 24 et sept jours sur sept, 80 000 ans d'évolution du climat ont été simulés. Selon le scénario le plus pessimiste, la température globale augmenterait entre 6 et 7°C en 2100. Pour maintenir l'objectif d'un réchauffement inférieur à 2°C, il faudrait changer de modèle économique. Presque tous les scientifiques à travers le monde s'accordent sur l'urgence. Seule une coopération internationale permettra de limiter l'impact du processus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Près de Lille, le mercure atteint les 37°C, le 24 juin 2019
Près de Lille, le mercure atteint les 37°C, le 24 juin 2019 (PHILIPPE HUGUEN / AFP)