Réchauffement climatique : des chaleurs inédites et planétaires

Au-delà de la France, c'est toute l'Europe qui suffoque. Jeudi 25 juillet, des records de températures ont été battus. Deux études révèlent que la Terre vit sa période la plus chaude depuis 2 000 ans.

FRANCE 2

Au Groenland un attelage de chiens de traîneau s'engage sur une banquise transformée en lac. L’image illustre parfaitement le phénomène de réchauffement climatique. Dans le nord de l'Inde, plus de 50°C ont été enregistrés, et des feux de forêt ont été observés en Alaska à quelques kilomètres du cercle polaire. Pour la climatologue Valérie Masson-Delmotte, ce réchauffement est inédit, car il est avant tout généralisé. "Dans le passé, il y a eu des fluctuations spontanées du climat, mais ce qui s'est passé en Europe n'était pas en phase avec ce qui se passait en Amérique du Sud, en Arctique (...) aujourd'hui, ce qui est vraiment différent, c'est ce réchauffement planétaire qu'on observe à la surface de tous les continents en même temps", décrit la spécialiste.

"Cela dépend de nous"

Une étude de la Revue Nature confirme que la Terre vit sa période la plus chaude depuis 2 000 ans. Et l'influence humaine est la seule cause de ce phénomène. "On ne peut pas revenir en arrière, le réchauffement va se poursuivre dans les prochaines décennies. Par contre, au-delà des prochaines décennies, cela dépend de nous", conclut Valérie Masson-Delmotte.

Le JT
Les autres sujets du JT
La glace recule dans l\'Antarctique à cause du réchauffement climatique.
La glace recule dans l'Antarctique à cause du réchauffement climatique. (MATHILDE BELLENGER / AFP)