Cet article date de plus de cinq ans.

Météo trop clémente : le mimosa fleuri avec un mois d'avance

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Météo trop clémente : le mimosa fleuri avec un mois d'avance
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Conséquence de la météo exceptionnellement clémente de ce mois de décembre, le mimosa a commencé à fleurir avec un bon mois d'avance.

Le massif du Tanneron (Var) paré de jaune. Avec une température de 10 degrés au-dessus des normales saisonnières, le mimosa est arrivé à maturité beaucoup trop tôt. Ce sont près de cinq tonnes de mimosas que Jean-François Loze, producteur, devra jeter à la poubelle.

Atténuer les pertes

En effet, si l'offre est maximale dans les collines, la demande des clients, elle, à cette époque de l'année, n'est pas au rendez-vous. "Tous ces mimosas qui sont fleuris ne seront pas récoltés. On sera obligé de les tailler, de brûler, d'entretenir les champs, donc plus de main-d'oeuvre pour moins de rentabilité forcément", explique Jean-François Loze. Pour atténuer les pertes dans l'atelier, les employés s'activent. Il faut aller vite. Le mimosiste espère aujourd'hui que le climat froid et sec revienne pour freiner la production et que le mimosa soit encore fleuri pour le carnaval de Nice en février.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Climat

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.