Météo : des pluies "inhabituelles" pour un mois de juillet mais "un été plus classique" à venir, selon un prévisionniste

Selon Alix Roumagnac, il devrait y avoir encore de la pluie dans les prochains jours avant l'arrivée de l'été à partir de ce week-end. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le mois de juillet 2021 a été marqué par de nombreuses pluies, comme ici le 13 juillet à Lyon.  (JO?L PHILIPPON / MAXPPP)

"Cela fait deux mois et demi qu'il y a des orages ou des pluies qui se succèdent sur une grande partie nord et est de la France, c'est inhabituel", a observé mercredi 14 juillet sur franceinfo Alix Roumagnac, président de Predict Services, la filiale "risques" de Météo France alors que les vigilances orange aux phénomènes de pluie-inondation et d'orages se succèdent depuis le début de l'été en France.

De la pluie pour les prochains jours, surtout dans l'Est 

"Normalement, ce type de situation se produit un peu plus tôt", a indiqué Alix Roumagnac, "quand on sort de l'hiver, au printemps, avant de passer à l'été". C'est à ce moment-là que les dépressions qui viennent du nord de la France - qu'on appelle la goutte froide – sont poussées par l'anticyclone des Açores, faisant ainsi monter l'air chaud d'Afrique du Nord sur la partie ouest de l'Europe. "Là, cet anticyclone a du mal à se mettre en place", a expliqué Alix Roumagnac. À l'inverse, au mois de mai "on était plutôt dans une situation de sécheresse". 

Les phénomènes de pluies liés à cette goutte froide doivent se poursuivre "sur toute la partie est de la France", dans "les jours à venir", avec notamment cinq départements actuellement placés en vigilance orange pluie-inondation par Météo France : la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Moselle, les Vosges et le Bas-Rhin.

Alix Roumagnac a appelé à la "prudence" face "aux cours d'eau qui sont en crue". L'aspect positif, a-t-il reconnu, c'est que cela "va recharger les nappes phréatiques d'une grande partie de la France" qui sera "un peu plus tranquille vis-à-vis de la sécheresse cet été".   

Retour de la chaleur d'ici ce week-end 

À partir de ce week-end et aux alentours des 19 et 20 juillet, la chaleur doit revenir. "On devrait avoir une fin de juillet qui ressemble un peu plus à un été classique", a estimé Alix Roumagnac qui pointe du doigt les conséquences d'un "dérèglement climatique".

"Le changement climatique génère une augmentation des extrêmes et notamment une augmentation des grosses chaleurs et des sécheresses, ce qu'on a vu sur l'Espagne le week-end dernier, là on est face à une anomalie c'est pour cela que l'on parle plutôt de dérèglement climatique plutôt que de réchauffement climatique", a analysé le président de Predict Services. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Climat

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.