Littoral : les méduses envahissent les plages

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Littoral : les méduses envahissent les plages
Article rédigé par France 2 - M.Delaunay, C.Sinz, T.Breton, Y.Moine, N.Titonel, France 3 Régions
France Télévisions
France 2
Sur la côte basque, certains rivages ont dû momentanément être fermés à cause de la présence de physalies, une espèce urticante et dangereuse. Les méduses, elles, semblent de plus en plus présentes près des côtes. Comment l’expliquer ?

Chaque été, difficile pour les méduses de passer inaperçues. Colorées, visqueuses, petites ou grandes, elles se retrouvent régulièrement près des littoraux. Sur la côte d’Opale et en Loire-Atlantique, on en comptait des dizaines échouées sur le sable, au début de l’été. À Anglet (Pyrénées-Atlantiques), de nouvelles espèces urticantes apparaissent depuis quelques jours. Mardi 18 juillet, six plages sur huit ont dû être fermées. 

Canicule marine 

Si la présence de méduses n’est pas étonnante, leur quantité interpelle. "On nous signale beaucoup plus d’échouage de méduses sur le littoral, de la côte espagnole jusqu’à Dunkerque", explique Elvire Antajan, responsable de l'Ifremer du bassin d'Arcachon, spécialiste des méduses. Pour analyser le phénomène, des relevés de températures sont mis en place. Près de 25 °C ont été enregistrés dans le Sud-Ouest. La canicule marine, observée jusqu’à l’Atlantique nord, pourrait être un élément de réponse. La température a notamment "un effet sur le cycle de vie", explique la spécialiste. 

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.