La Grande barrière de corail dévastée

Selon une enquête menée par des scientifiques australiens, la Grande barrière de corail se dégrade à vue d'oeil à cause, notamment, du réchauffement climatique.

Franceinfo

Le blanchiment de la grande barrière de corail, évident sur les images aériennes, est selon des scientifiques australiens une conséquence directe du réchauffement climatique. "Nous avons manqué de temps pour sauver la Grande barrière de corail. C'est comme si c'était un éléphant dans un magasin de porcelaine, et c'est le réchauffement climatique ainsi que les émissions mondiales de gaz à effet de serre" qui en sont la cause selon Terry Hughes, directeur du Centre d'études du récif corallien.

Le corail vulnérable aux maladies

Ce sont près de 1 500 kilomètres de récifs qui sont concernés par ce dépérissement, une décoloration provoquée par la hausse nette de la température de l'eau, un phénomène qui entraîne l'expulsion des algues colorées qui vivent à l'intérieur des coraux. Ceux-ci ne sont en conséquence plus protégés contre les maladies et deviennent particulièrement menacés.

Un plongeur examine l\'état des coraux blanchis près de l\'île Orpheus (Australie), le 10 avril 2017.
Un plongeur examine l'état des coraux blanchis près de l'île Orpheus (Australie), le 10 avril 2017. (ED ROBERTS / ARC CENTER OF EXCELLENCE FOR CORAL REEF STUDIES / AFP)