Inondations en Belgique : un pays meurtri

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Inondations en Belgique : un pays meurtri
France 2
Article rédigé par
B.Delombre, J.Gasparutto, F.Furnémont, A.Lopez - France 2
France Télévisions

En Belgique, c'est une journée de deuil national qui s'amorce, mardi 20 juillet, après les inondations meurtrières qui ont touché le pays. Elles ont fait 31 morts et une centaine de disparus dans le pays.

À 12h01, le mardi 20 juillet, toute la Belgique se fige dans l'émotion en mémoire des 31 victimes emportées par les inondations. Tous pensent aussi aux 70 personnes toujours disparues. "C'est réconfortant de voir que tout le pays est uni face à cette tragédie", souffle un homme. Entourés des secouristes et des pompiers de la caserne de Verviers, une des villes les plus touchées, le roi Philippe de Belgique, la reine Mathilde et le Premier ministre se recueillent également.

Un peu de réconfort

Ces instants de silence ne sont troublés que par les cloches de la ville. Arrivé un peu plus tôt, le couple royal est allé à la rencontre des sinistrés, le temps d'échanger quelques mots avec certains d'entre eux. Dans cette région, les dégâts sont considérables, ceux qui ont tout perdu se comptent par dizaines. Devant l'église de Verviers, on distribue des vêtements et un peu de nourriture. Un peu de réconfort au milieu d'une catastrophe qui marquera, pour longtemps, le coeur des Belges.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Climat

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.