Incendies : la forêt de Fontainebleau, zone sensible

Publié Mis à jour
Incendies : la forêt de Fontainebleau, zone sensible
franceinfo
Article rédigé par
F. Bouquillat, F. Simoes, L. Barbier - franceinfo
France Télévisions

La vaste forêt de Fontainebleau (Seine-et-Marne) est sujette aux départs de feu. Le travail des pompiers est rendu délicat par le fait qu'aucun point d'eau ne se trouve à proximité.

Fontainebleau est la plus grande forêt d'Île-de-France, avec deux fois la superficie de Paris. 25 000 hectares de chênes, de pins et de fougères sont particulièrement susceptibles de brûler en période de grande sécheresse. Chaque année, les pompiers de Seine-et-Marne y luttent contre une trentaine de feux. Pour le commandant Tanguy Bannier, la collaboration avec l’Office national des forêts est essentielle. Les pompiers ont recours à une citerne de 30 000 litres d'eau, car à Fontainebleau, il n'existe ni lac, ni rivière, ni aucun point d'eau naturel qui puisse être utilisé. Le chemin a lui aussi été modifié. "On a créé un triangle de route pour avoir un sens de circulation unique, éviter que les engins aient des manœuvres à faire et éviter qu'ils se croisent."

Un feu d'origine humaine 9 fois sur 10

L’expertise de l’Office national des forêts permet aussi aux pompiers d'identifier les zones à protéger en priorité. Depuis le début de l'été, Morgane Souche va au devant des randonneurs pour faire de la prévention. Elle explique qu'en tout premier lieu, en cas de départ de feu, il faut appeler les pompiers. Neuf fois sur dix, le feu est d'origine humaine.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.