Incendies : comment expliquer l'ampleur du phénomène cet été ?

Publié
Incendies : comment expliquer l'ampleur du phénomène cet été ?
franceinfo
Article rédigé par
F. Mathieux, O. Longueval, J. Ricco, J. Weyl, M. Beaudouin, L. Dulois - franceinfo
France Télévisions

Des départements habituellement épargnés par les feux se trouvent touchés par les incendies cet été. Leur nombre et leur ampleur interrogent quant aux causes de ce phénomène.

Un paysage noirci et plus de 1 700 hectares brûlés près des Monts d'Arrée, dans le Finistère, des centaines d'hectares de culture et de végétation partis en fumée dans le Calvados... L'été 2022 confronte aux incendies certaines régions de France habituellement épargnées, surtout dans le nord du pays. Un agriculteur du Morbihan raconte avoir vu son exploitation quasiment détruite par les flammes. "C'est un investissement de 25 ans de travail qui part en fumée en deux ou trois heures. Je suis écœuré. Après, il y aura sûrement de la colère", confie Hubert Audic.

La sécheresse des sols, élément majeur

48 415 hectares ont déjà brûlé cet été, avant même la mi-août. Lors de la canicule historique de 2003, plus de 70 000 hectares avaient été calcinés. En 1976, la barre des 80 000 avait été passée. La sécheresse des sols est pour beaucoup dans les incendies. Or les sept premiers mois de cette année ont été les plus secs jamais observés dans plusieurs régions françaises.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.