Environnement : la Myriophylle, une plante qui envahit les canaux et menace la biodiversité

Publié Mis à jour
Environnement : la Myriophylle hétérophylle, une plante qui envahit les canaux et menace la biodiversité
FRANCE 3
Article rédigé par
M. Dana, A. Chopin, K. Lempereur, M. Le Page, P. Maire, P. Lagaune, B. Henrion, M. Le Rue - France 3
France Télévisions

La Myriophylle hétérophylle, ce nom ne vous dit peut-être pas grand-chose et pourtant, c'est une plante aquatique particulièrement invasive qui perturbe la navigation des canaux.

Elles prolifèrent et étouffent peu à peu le canal de la Somme. La Myriophylle est une plante qui s’accroche aux hélices des bateaux et même aux hameçons des pêcheurs. Tous les ans, le Département doit financer un faucardage, l’équivalent d’une tondeuse passée au fond des eaux. Le problème est traité, mais pas vraiment résolu puisque la plante repousse. "On n’a pas encore trouvé de solution pour éradiquer la plante", indique Hubert de Jenlis, vice-président en charge des finances et du fonctionnement de la Somme. À 200 km de là, à Honfleur (Calvados), on retrouve cette plante invasive dans une mare.

Elle "asphyxie" le milieu

Aujourd’hui interdite, mais longtemps vendue pour les aquariums ou de petits bassins, elles menacent les écosystèmes. "Cette plante est vendue en jardinerie pour ses capacités oxygénantes (…) sauf que c’est l’effet inverse puisque, quand elle va avoir totalement colonisé la mare, il n’y aura plus de photosynthèse possible et donc il va y avoir une asphyxie du milieu", explique Rémi Mandra, de la brigade normande "Espèces exotiques envahissantes". La navigabilité des canaux est elle aussi impactée. De nombreux cours d’eau du nord-est de la France ont été touchés en quelques années seulement. La Direction des voies navigables de France investit chaque 3 millions d’euros pour s’attaquer à ces plantes.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.